On pourrait croire à une banalité. Un clip parmi tant d’autres, tourné dans un club, encore, de belles plastiques, toujours, un peu de sang et puis s’en va. Pourtant, les quatre minutes savent se faire discrètes. On observe d’abord, cherchant à entrevoir un quelconque message subliminal. Puis l’immersion se fait sans douleur. La tête bouge machinalement et on ne cherche plus à expliquer ce qui finalement ressemble un simple « trip » fédérateur.

Dans cette ambiance pesante où la violence un peu superflue est mise en exergue, de jolies têtes blondes apaisent le tout et se lient avec magie à la fougue d’un beat bien « punchy ».

Lire Plus