Événement incontournable des amateurs de musique électronique depuis 1997, le festival I LOVE TECHNO à Gent, Belgique, réunit chaque année plus de 35 000 festivaliers par jour! En 2011, le festival I LOVE TECHNO a décidé de traverser les frontières et de poser ses enceintes à Montpellier, ville d’art et de culture, pour sa 1ère édition Française le Samedi 17 Décembre 2011. Ont été présent des Djs renommés tels que DIGITALISM live + SEBASTIAN live + ELLEN ALLIEN + CASSIUS + AGORIA + BUSY P + BRODINSKI vs GESAFFELSTEIN + POPOF + STEVE AOKI + MADEON + JULIAN JEWEIL et NICOLAS CUER. Nous avons pu assisté à des sets live riches et variés, sur deux énormes scènes, la Redroom (très underground et vaste) et la Greenrooom (plus lumineuse) sur plus presque 10h de concerts non stop dans un environnement unique avec une qualité sonore hors-norme! Pour en savoir plus, une petite description des prestations auquel nous avons participé (plus de 10 000 personnes), à la suite de cet article:

Switchant entre la salle « RedRoom » et la « GreenRoom », le light show fut quasiment le même pour tous les participants (trois écrans à LED, jeux de lumière, néons, vidéos en fond). Voici quelques descriptions :

Madeon / DJ Set :
Du haut de ses 17 années, Hugo Leclerc aka Madeon l’électro kid a livré un set très fidèle à son univers. Parfois planant, d’autre fois très énergique, possédant quelques remix inédits et biensur son fameux « pop culture » aux 39 samples. De bons morceaux et un set très bien mixé avec bonne maîtrise des machines. Un avenir très prometteur pour notre prodige français.

Busy P / DJ Set :
L’ancien manager des Daft Punk et l’inconditionnel papa des JUSTICE a balancé du lourd à chacun des morceaux de sa playlist. Certaines exclus à venir ont fait leur apparition (Justice – On’n’on Brodiski rmx et bien d’autre). Avec des tracks variant entre du « Aphex Twin, Oliver, AC/DC, Benga, Duck Sauce, Skream … ». DownTempo, Big Beat, Electro Rock, les grands classiques y étaient! Une prestation d’une très grande qualité. Gros moment et maîtrise parfaite de son univers si particulier. ED BANGER for ever!!!

Ellen Allien / DJ Set:
Techno Minimale avec un univers très underground, destiné aux dancefloors taillés pour les Raves. Semblable à du Arnaud Rebotini, Carl Cox, Dave Clarke (qui n’était pas là pour des raisons de transport). Ne maîtrisant pas cet univers musical, nous ne pouvons pas vous en dire plus, à part que l’atmosphère dégagé était impressionnant.

SebastiAn / Live :
Sur une estrade tel un ministre, avec une allure semblable à Gainsbourg (cigarette au bec) couplé d’un Napoleon Bonaparte, notre français le plus talentueux de la scène ‘Eletro Rock / Big Beat’ underground fut son apparition. Levant les bras tel un dictateur, un signe de pistolet avec la main droite, SebastiAn nous a embarqué dans un univers sonore et visuel très charismatique. Du lourd, très lourd niveau son avec des ‘Unrealised tracks’ vraiment intéressants. C’est à ces moments là que l’on s’aperçoit qu’il a produit beaucoup bien plus que les 22 morceaux de son dernier album « TOTAL » . Du son violent par sa qualité, des images parfois agressives (vidéo avec des guns), mystiques et une prestation … très française (le track ‘Tetra’ a pris toute son splendeur). Nous avons même eu droit à une petite chorégraphie en final (je laisse la surprise pour ceux qui ne l’ont pas encore vu). Très Bonne claque.

Brodinsky vs Gesaffelstein / DJ Set :
Encore un univers Minimal très underground et surtout bien dark comme nos deux compères nous ont habitué. Pas participé assez longtemps pour vous en dire plus.

Cassius / DJ Set :
Un gros set de plus de 2 heures avec une maîtrise dans le mix très rare de nos jours. On voit que les deux compères, piliers de la French Touch, se sont vraiment fait plaisir avec des morceaux plus que mythiques, variant entre quelques tracks incontournables de la compile officielle du festival (qu’ils ont mixé), mais aussi avec leurs prods (dont le fameux remix de DJ Falcon du track « la mouche »), du DaftPunk à flot et bien sur les meilleurs tracks ‘House’ de la planète. Pour terminer le set en beauté, ‘Rage against the machine (Sebastian rmx)’! Rien à dire, un pur moment électro, les BOSS étaient présents à cette soirée, c’était les CASSIUS. Un set fantastique, point final!

Digitalism / Live :
La grosse claque dès le début avec un son très propre et clair ainsi que des bass très bien gérées. Des versions différentes à chacun de leurs morceaux, avec des retouches au synth/boite à rythme en direct live, un vrai concert. Ils ont joué leurs plus grands tubes dont Zdarlight, Circles, Pogo, Blitz (version live énorme) et bien d’autre. Par contre niveau chant, Jence n’était pas à la hauteur des enregirstements en studio mais sa prestation scénique fut tout de même bien agréable. Avec une ambiance futuriste rappellant étrangement celle des ‘Modeselektor en Live’ pour ses sonorités très ‘électroniques’. Très très bon Live, les Digitalisms sont de très grands musiciens, the CLAQUE!!!

Steve Oaki/ Live :
Très peu vu mais gros tracks dès le début dans une ambiance très électro/rock/métal. Son fameux ‘Warp’ en feat avec les Bloody Beetroots n’est pas passé à la trappe. Pas assez participé pour en dire plus.

Toutes nos vidéos sur la Chaîne Mr DaftSide ICI

SITE Web
PAGE Facebook