L’album de l’année très attendu par les amateurs de Techno et d’electro, est sorti aujourd’hui, « Hyperion » ! 10 titres inédits que nous présente le Dark Prince…

L’artiste français, natif de Lyon, Mike Lévy de son vrai nom, est de retour, beaucoup décrié par les fans, après les 2 premiers titres promo qui ont fait beaucoup parlé sur la toile, pas assez dark, pas assez techno, trop mainstream… Une chose est sure, de notre coté la rédaction avait adoré les 2 premiers titres, « Lost in fire » en featuring avec « The Weeknd » et « Blast Off » en featuring avec « Pharrel Williams », le décor était placé, deux artistes qui avaient fait leur classe avec les buldozers « Daft » précédemment dans leur dernier album « RAM »!
Cette fois ci Gesaffelstein a vu grand, déjà sa maison de disque, « Columbia » , major US qui avait signé les Daft Punk, comme un signe..
L’album s’articule entre 10 titres, savant mélange de hip hop, electro, ambient et french touch! Voilà la tracklist:

On commence par un « Hypérion« , introduction de l’album, titre de 3 minutes, un arpégiator inquitant et sombre qui place le décor dés le départ! On attend le beat, mais rien arrive… Assez envoutant!

Aprés arrive le « Reset » , toujours dans l’esprit trés déroutant, un beat US, hip hop, une basseline electro couvre le reste! Trés éfficace! Clip rap us décallé!

Le 3éme track, « Lost in Fire » avec pour featuring « The Weeknd » est un trés bon morceau, nous rappelant la production des Daft, « Starboy »! Cette fois ci l’accent est mis sur la pop et l’electro! Trés bon titre!

Le 4éme titre, « Ever now », repart dans l’esprit du titre introduction, « Hypérion« , toujours le même esprit envoutant, avec un ligne de synth arpégiator sans beat…Une suite à l’introduction?

5éme titre, le « Blast Off » en featuring « Pharrell Williams« , cette fois ci l’artiste aborde le théme de l’electro chic avec une grosse bassline funky, nous rappelant Chromeo et Oliver, à se demander si ils n’ont pas collaborer sur cet excellent titre! Coup de coeur de la rédaction du FTi!

6éme titre, « So bad » , on plonge dans une mélodie lente et planante avec une basse nappe, la vocale de « Haim » apporte sa touche de fraicheur et de douceur au titre, morceau trés original, loin des standard techno de l’artiste, il visite ici un autre monde en apportant douceur au projet!

Le 7éme titre, « Forever » , continue dans l’esprit de « So bad« , titre lent et rythmique electro break beat apporte douceur et fraicheur à l’album! Le featuring avec la chanteuse Electric Youth et the Hacker apporte la touche finale au titre…

Le 8éme titre « Vortex » enfin aborde le thème de la techno, bassline 303 et synth fx qui nous plonge dans un film d’horreur et maintient l’esprit déroutant…

Le 9éme titre « Memora » , toujours dans l’esprit techno, bassline nappe et arpegiator à la Tron, on se plonge cette fois ci dans un film de science fiction! On retrouve l’esprit de l’artiste « Steige » ici!

Le 10éme titre « Humanity Gone », conclusion d’un album très expérimental, Gesaffelstein conclue en beauté par une hymne symphonique rythmée par des sons psychédéliques, un saxophone vient se glisser dans cette balade envoutante, comme son titre l’indique, « L’humanité s’en est allée », il donne justement vie à travers ce morceau et redonne toute son importance à une humanité qui a tendance à disparaitre depuis des années dans notre société… Veritable spleen à la vie… On retrouve ici l’esprit des productions de l’artiste « Soul Machine » de la team So French records!

Un album trés original réussi et qu’il faudra réécouter plusieurs fois pour comprendre la profondeur des sentiments de l’auteur qui a voulu explorer un nouveau domaine musical experimental. Mike Levy a pris des risques en se détachant de sa techno lourde et industrielle qui faisait jusque là sa marque de fabrique, même si l’esprit dark est toujours là, il apporte avec ce nouvel opus douceur et fraicheur à la mélancolie de sa musique. Malgré 2 titres trés mainstream, on sent que l’artiste a eu une certaine liberté dans ses productions de la part de Columbia. Un album réussi et apporte de nouvelles lettres de noblesse à la french touch 3.0! Nous attribuons la note de 18/20 à l’album!

« Blast off »

« Lost in fire »

Stream and buy Gesffelstein music here:

Hyperion