Front

Planez planez ô grands mélomanes, savourez et incarnez ô poètes modernes, et profitez d’un brassage aussi électronique qu’éclectique…

Glide glide o music lovers, savor and embody o modern poets, and enjoy a mix as electronic than eclectic…

[tab:Français]

Alden Volney signe ici son premier et particulièrement riche album, où la pochette est la première marche vers l’univers proposé, des couleurs chaudes et douces à la fois, à l’image d’une musique aussi entraînante que berçante, où la diversité des sons se ressent depuis le travail élaboré en amont, du Serge Gainbourg, Elliot Smith, Tom York, le tout reposant parfois sur des allures de synthés aux pointes de Air, de quoi raviver les nostalgiques et faire connaître ce que peut être une branche d’un style electro-pop aux plus jeunes et moins expérimentés. 14 morceaux qui se complètent chacun les uns des autres, qui gardent la trame poétique fondamentale, de quoi garder l’intrigue d’écoute intacte, surtout dès le premier morceau Network pour enchaîner avec, entre autres, Widow & Stuntmen aux cuivres moelleux.

On pourra ressentir, en ce qui nous concerne, une particulière jouissance avec Agence France Presse, parties 1 et 2 par exemple, au chant d’Alden doucement sauvage, qui d’une façon comme une autre a un certain côté dessin animé : des sonorités enfantines menées par un arrangement digne d’un grand de la musique.

La polyvalence est elle aussi au rendez-vous, Alden Volney, réalisateur de clips pour Daroc, Villagers, Plugs, Bobby Woomack
Voici le teaser de son propre LP, évidemment réalisé par ses soins :

Sorti le 18 février, Network & Parasites est bien sur disponible sur votre plateforme préférée :
ITunes

On tient particulièrement insister quant à l’achat de cet album 14 titres à seulement 4€, de quoi indéniablement mettre en avant la politique du label Metrophon, qui on le rappelle, a sorti l’album de Joypopp & Mia April, et soutenez Alden Volney sur Facebook

[tab:English]

Alden Volney here signs his first and particularly rich album, where the cover is the first step towards the proposed universe, warm and soft colours, like the rocking and rousing music, which one’s influences are felt since the work firstly established as Serge Gainbourg, Elliot Smith, Tom York, the whole do resting on sounding-like points of Air synthesizers, something that will make the more nostalgic ones discover a new branch of delightful electro-pop, to the youngest and the less experimented ones. 14 tracks completing one another, keeping the very poetic fundamental basis, thing that will keep a certain puzzled dimension along the album’s listening, also with the first track Network, to be linked, for example, to Widow & Stuntmen with soft brass instruments.

We’ll be able to feel, as far as we are concerned, a particular delight with Agence France Presse, parts 1 et 2, with Alden‘s wild and gentle voice, which also have a cartoon aspect : childish sounds guided by an arrangement took from the music’s greatest ones.

The polyvalency is also an active part of Alden Volney, video clip director for artists like Daroc, Villagers, Plugs, Bobby Woomack…Here is the LP’s teaser directed by himself :

Released February 18th, Network & Parasites is of course available on your favorite sales platform : ITunes

We’d like to highlight the purchase of this 14 tracks album for only 4€, something that considerably puts to light the Metrophon label’s policy, that we reming you, has edited Joypopp‘s album, and Mia April‘s one, and support Alden Volney on Facebook

[tab:END]