Venus Bar AV Police Rec

Erotique, sensuel, sexy, chaud et froid, chavirant, suave et sirupeux.
C’est signé AV.
C’est chez Police Records…

Erotic, sensual, sexy, hot and cold, capsizing, smooth and syrupy.
It’s signed AV.
It’s on Police Records…

Français

Très douteux que vous ayez entendu de telles productions aussi absorbantes, des notes qui vous fassent taper le coeur au rythme de cet odyssée NuWave. Tous les morceaux originaux : Venus Bar, Mort A Vegas, Zombies & Austrada sont les hymnes de votre vie lorsque vous plongez dans une ambiance feutrée et dentelle rouge accompagnés de la guitare qui crie ou les cuivres fiévreusement moelleux. Les dessous (c’est le cas de le dire) d’une maison close, une bande-originale pour une scène de cache-cache avec vos amantes, une découverte sulfureuse d’une salle de danse à la décoration grandiose au service de l’intime. C’est la variations d’idées noires aux plus torrides sous les beats de synthétiseur, une mélodie à vous faire tourner la tête et à vous englober dans un tourment de sensations et de sentiments des plus personnels.
L’enchaînement de ces 4 morceaux aurait pu se faire sur une même et unique piste tellement l’univers est tracé et évident, mais cela causerait un peu plus de concentration quant au bouton replay pour réécouter les paroles que vous trouverez les plus touchantes !
On ne manquera pas non plus le cover final de Venus Bar par That Obscure Object Of Desire (le duo formé par Laurent Morelli (Spil) et Astrid Karoual (Penny)).
On éprouve étrangement une sensation de fierté qu’un tel projet soit signé par un jeune et dores et déjà pilier de la NuWave française, avec Yan Wagner pourquoi pas, sur le label Police Records.

Avec le distributeur Modulor, Police Rec vous propose de récupérer votre exemplaire très personnel en magasin (et oui, carrément) FNAC, en vinyle ou en CD, sachant que les 2 séries sont à tirages limités, et disponible bien évidemment sur ITunes.
Voici le clip du titre éponyme, Venus Bar, réalisé par Astrid Karoual, disant, concernant l’EP :  » ma préférence va à Zombies pour son spleen intimiste et Autostrada dont j’adore la dimension cinématographique… ». D’accord ou pas, ne cherchez pas, écoutez.

Venons-en aux remixes. Au nombre de 2, ils continuent à entretenir cette vibration causée. Par 2 poulains signés sur Kitsune.

Oh et puis merde, si vous n’aimez pas, allez crever à Vegas…

Police Records – Facebook
AV – Facebook
That Obscure Object Of Desire – Facebook

English

Very surprising if you say that you’ve already heard such absorbing productions lately, making your heart beat by the rhythm of this NuWave odyssey. All the original tracks Venus Bar, Mort A Vegas, Zombies & Austrada are the songs of you life when you dive into a hushed red lace atmosphere, supported by a crying guitar or smooth brasses.
The unders (it’s the case to say it) of a brothel, an OST for a hide’n’seek game with your mistresses, a sulphurous dancing space discovery with a great decoration serving your intimacy. It’s the variations of tortured ideas to torrid ones under the synthesizer’s beats, a head-spinning melody making you fall into a torment of vey personnal sensations and feelings.
The continuation of those 4 tracks could’ve been done on one single plage as the universe is totally designed, but this would ask a little more concentration on your choice of which vocals you want to listen to !
We won’t forget to talk about the final cover of Venus Bar by That Obscure Object Of Desire (the duo founded by Laurent Morelli (Spil) and Astrid Karoual (Penny)).
We also feel a strange sensation of proudness by seeing that such a project is signed by a French NuWave pioneer, like Yan Wagner why not, on the Police Records label.

With the Modulor distributor, Police Rec proposes you to get your personnal vinyl or CD copy in your FNAC (yeah, straight out) shop, knowing that those 2 series are in a limited edition. And of course available on ITunes.

Here is the Venus Bar clip, directed by Astrid Karoual, saying, about the EP : « my favorite ones are Zombies for its intimist rate and Autostrada of which I love the cinematographic dimension… ». Agree or not, just listen.

And concerning the remixes, there are 2 of them, and they continue putting in shape those felt vibrations from the previous tracks. Signed by 2 of Kitsune’s « kids ».

Shit, if you don’t like it, go n’ die in Vegas…

Police Records – Facebook
AV – Facebook
That Obscure Object Of Desire – Facebook