Pagan Dance Move : danse danse danse, et bouge ! Si tu le peux toujours…

Pagan Dance Move : dance dance dance, and move ! if you still can…

Français
« Electro Techno« , premiers mots de Their Synthetic Majestic Request pour mettre dans l’ambiance. Cet EP pourrait se voir comme continuité de Someone Gave Me Religion, dernier album du pilier de la Techno sur la scène française répondant au nom d’Arnaud. Arnaud Rebotini. Le nom sonne aussi bien que les 3 autres morceaux de l’EP. On y retrouve le même esprit que dans Another Time, Another Place ou The First Thirteen Minutes Of Love.
Le second titre de l’EP Alan Wilder War Whoop reprend l’aspect prononcé de Echoes, toujours du même album sorti l’année dernière, afin de faire les morceaux se compléter mutuellement, sans pour autant avoir l’impression d’être servi le même plat.
Pagan Dance Move, troisième titre de l’EP, reprend le nom de ce dernier et vous plonge dans un conte de 8 minutes 8 secondes dont vous seul êtes l’interprète. La bassline vous engouffre, les beats vous rythment et la mélodie vous projette dans un dark survival.
Le dernier titre est Their Synthetic Majestic Request remixé par Crackboy. La version est différente, évidemment puisque remixée, et ceci passe comme une corne sur le Diable via le tempo rehaussé et des accords de synthé imposants.
Une fable d’un peu moins qu’une demi-heure écrite et réalisée par Arnaud Rebotini. Pourquoi pas une OST se suffisant à elle-même, dans laquelle, au bout du compte, vous aurez peut être l’impression d’avoir rencontré l’espèce de gargouille satanique figurant sur la pochette.
Voici le Soundcloud, pour l’essayage avant l’achat :

Bonne écoute, et prenez garde, vous pourriez bien devenir The Witcher…
Achetez sur ITunes
Achetez sur Beatport
Arnaud Rebotini sur Facebook
Arnaud Rebotini sur Twitter

Et puisqu’on ne sépare jamais le Diable de sa fourche, voici le clip de Pagan Dance Move :

English
« Electro Techno« , here are the first words of Their Synthetic Majestic Request to settle the atmosphere. This EP could be the continuity of Someone Gave Me Religion, the last album of France’s Techno pioneer called Arnaud. Arnaud Rebotini. The name sounds as good as the 3 other tracks of the EP. We’re able to recognize the same musical soul as in Another Time, Another Place or even The First Thirteen Minutes Of Love.
The second title of the EP Alan Wilder War Whoop takes back the punchy aspect of Echoes, still from the album released last year, so that the tracks are mutually completed, without meaning you’ll be served the same dish.
Pagan Dance Move, third track of the EP, has the same name bringing you down to a tale of 8 minutes and 8 seconds of which you are the only interpret. The bassline swallows you up, the beats rhythm you and the melody places you in a dark survival.
The last track is Their Synthetic Majestic Request remixed by Crackboy. It’s a different version, of course, because remixed, and this fits the EP as well as a horn on the Devil. It’s more speedy and has imposing synthesized chords.
A fable written and directed by Arnaud Rebotini. Even maybe a self-sufficient OST in the one, at the end, you’ll maybe have the impression to have met the kind of satanic gargoyle featuring on the cover.
Here is the Soundcloud, to try before buying :

Have a nice trip, and be aware, you’re the one who may become The Witcher…
Buy on ITunes
Buy on Beatport
Arnaud Rebotini on Facebook
Arnaud Rebotini on Twitter

And because we never separate the Devil from his fork, here is the Pagan Dance Move clip :